FANDOM


L'ours polaire est un mammifère de la famille des Ursidés vivant sur la banquise.

Pour discuter des ours polaires, cliquez ici.

Informations sur l'espèceModifier

Fiche d'identité 

​Nom latin : Ursus maritimus

Nom anglais : Polar bear

Longueur : 240 à 260 cm (mâles), 190 à 210 cm (femelles)

Hauteur au garrot : 130 à 160 cm

Poids : entre 300 et 750 kg (mâles), 200 à 300 kg (femelles)

Poids à la naissance : environ 600 g

                               Il y a entre 20 000 et 22 000 ours polaires dans le monde.

PrésentationModifier

L'ours polaire vit en Arctique et s'est particulièrement bien adapté à son milieu. Il possède une fourrure blanche dont l'épaisseur varie selon la saison et une peau noire sur laquelle se trouvent des poils longs, creux et translucides. Il a une couche de graisse protectrice, de petites oreilles rondes, un long museau et une troisième paupière qui le protège de la lumière. C'est un escellent nageur : sa fourrure imperméable et ses pattes sont légèrement palmées. Les poils longs et durs entre ses soles plantaires lui permettent de ne pas glisser sur la glace. L'ours polaire se nourrit principalement de phoque mais peut se rabattre sur des oiseaux, des morses, des poissons ou des baleines échouées.

Face au réchauffement climatiqueModifier

Le réchauffement climatique met en danger les populations. La banquise se forme avec du retard. Or, l'ours polaire doit attendre que l'océan se transforme en en glace pour avoir accès aux phoques, sa principale nourriture. Il va reconstituer ses réserve de graisse principalement entre avril et juillet. Les périodes de jeûnes sont donc de plus en plus longues et on observe dans les régions les plus touchées des cas de cannibalisme, des ours faméliques, des noyades, des cas d'hybridation et une diminution du nombre d'oursons par portée.

Ce réchauffement pourrait donc rapidement mener à l’extinction de l’espèce, du moins en liberté.

Menacé par l'hommeModifier

Le développement des activités humaines en Arctique (exploitation pétrolière, ouverture de nouvelles routes maritimes, chasse) est une menace supplémentaire pour l'ours polaire.

Victime de la pollutionModifier

Les pesticides et autres produits chimiques ont contaminés pratiquement toute la planète, y compris l'Arctique. Transportés par les aériens et marins de l'hémisphères Nord, ces produits toxiques remontent la chaîne alimentaire jusqu'à l'ours, qui accumule des molécules dangereuses dans ses réserves de graisse. Ce taux anormal de polluants provoque des troubles importants chez les ours.

Comment les aider ?Modifier

Il y a encore un assez grand nombre d'ours. Pourtant, si nous ne limitons pas notre pression sur l'environnement, 70% des ours polaires disparaîtront d'ici 2050. Il faut donc apprendre à vivre en limitant notre consommation d'énergie, en consommant des produits locaux, enrecyclant les matières premières...

En savoir + ici.

Galerie photoModifier


VidéosModifier

La sieste de l'ours polaire..

La sieste de l'ours polaire...

Un ours polaire marchant et se roulant dans la neige

Un ours polaire marchant et se roulant dans la neige

Les ours polaires et le froid..

Les ours polaires et le froid...-0



La quête des OursModifier

Liste des ours polaires dans la quête des ours

  • Kallik
  • Nisa
  • Taqqiq
  • Kallik
  • Kallik
  • Kallik et Yakone
  • Yakone













Voir Catégorie:Ours polaire.